Covid-19 Tous nos services sont disponibles !!

Je suis aide-ménager et fier de l’être !

Laurent est un homme aide-ménagère à domicile dans les titres-services.
Un métier pas seulement que pour les femmes. © Esiol -

Aide-ménagère, femme de ménage, technicienne de surface,...
Les professions liées au nettoyage (d’espaces professionnels ou privés) ont tendance à être formulées au féminin, or ces métiers sont également exercés par des hommes.

Chez Esiol, nous sommes fiers de compter plusieurs hommes au sein de notre équipe de nettoyage à domicile (via titres-services).

Aujourd’hui, nous vous présentons Laurent; aide-ménager dans notre agence depuis 14 ans pour la région de La Louvière !
Essayons d’en apprendre plus sur ses impressions en tant qu’homme dans un secteur considéré, à tort, comme un secteur dédié uniquement aux femmes.

Bonjour Laurent, peux-tu nous dire en quoi consiste ton métier ?

Mon travail consiste principalement à rendre le domicile de mes clients propre et conviviale.
Faire les poussières, aspirer, nettoyer à l’eau,... ces activités font partie de mon quotidien.

En tant qu’aide-ménager sous le régime des titres-services je peux également, si le client le désire, pratiquer du repassage directement chez mon client (bien que chez Esiol nous possédons deux centrales de repassage), réaliser de petites courses ou encore aider à la préparation des repas.
En effet, les titres-services peuvent être utilisés pour bénéficier de prestations (principalement ménagères) complémentaires au nettoyage de la maison.

Qu’est-ce qui te plait dans ton métier ?

Il faut dire que, de base, je suis quelqu’un d’assez maniaque !
Je sais réaliser toutes les tâches ménagères et mieux encore; j’aime faire ça !

Ce que j’apprécie également c’est satisfaire mes clients.
Je suis toujours fier de laisser derrière moi des foyers propres et confortables.

J’apprécie la reconnaissance de mes clients, j’ai l’impression de leur enlever un poids, de leur rendre service.
En effet, en effectuant leurs tâches ménagères, je leur fais gagner du temps, leur facilite la vie.
Je pense aussi que vivre dans une maison propre à un impact positif sur le moral de ses habitants, je suis donc heureux d’avoir une influence sur le bien-être des gens.

C’est un boulot assez physique mais très satisfaisant à plusieurs niveaux.

Comment réagissent les clients lorsqu’ils apprennent qu’ils vont avoir un aide-ménager et non une aide-ménagère ?

Il est vrai qu’au début il peut, malheureusement, y avoir des aprioris ou des préjugés sur le fait qu’un homme fasse le ménage chez eux.
Certains clients ont encore la vision de l’homme qui ne sait pas tenir un balai...

Il m’est déjà arrivé qu’on me claque la porte au nez lorsque je me présentais chez un client pour remplacer une collègue malade...
Mais, bien souvent, les idées préconçues disparaissent après la première prestation, une fois mon travail effectué et le résultat au rendez-vous !

Mains d'homme nettoyant et frottant le sol à l'aide d'une lavette.

Que pensent tes clients de ton travail ?

Mes clients ne font plus attention au fait que c’est un homme qui nettoie chez eux, ils sont habitués et très satisfaits de mon travail.

Cela fait un petit temps que je travaille chez Esiol donc j’ai mes clients réguliers avec qui j’ai établi une relation de confiance, en effet, être aide-ménager.e à domicile, c’est avant tout rentrer dans l’intimité des gens.
J’ai mes habitudes chez chaque client et connais les attentes de chacun d’eux.

Que réponds-tu aux gens ayant des aprioris sur le fait d’accueillir un homme en tant qu’aide-ménager pour l’entretien de leur domicile ?

Je leur dirais, bien que cela me semble logique, que ce n’est pas le sexe d’une personne qui définit ses compétences.
Je ne fais pas mon travail mieux ou moins bien qu’une femme.

Une prestation de nettoyage réussie peut dépendre de plein de choses:
la personnalité de l’aide-ménager.e, la motivation de cette personne, le sens du professionnalisme.
Mais une chose est sûre; la qualité des services ne dépendra jamais du sexe de l’exécutant.e.

Que conseillerais-tu aux hommes désirant exercer cette profession mais qui n’osent pas à cause des préjugés ?

Je leur dirais de ne pas avoir peur, de ne pas s’occuper du regard des gens.
C’est un métier difficile mais enrichissant.
En 2021, le genre d’une personne ne devrait plus définir ses choix de vie professionnelle.

Portrait de Laurent, homme aide-ménagère. Produits et outils ménagers sur un sol propre.

Merci Laurent, un mot de la fin ?

Merci à toi et merci de me permettre de relayer ce message à travers cette interview !

Partager